top of page
17857892897126836.jpg

Un château témoin de plus de 1000 ans d’histoire …

Notre histoire se passe à Esnes, en Cambrésis…

Ancienne province française après avoir fait partie de la Lotharingie lors du partage de l’empire carolingien en 843, le Cambrésis fut annexé au Saint Empire Romain Germanique.

C’est là que fut érigé en 1007 par Alard d'Esnes (l'un des 12 "pairs du Cabrésis") un fort qui deviendra le château d’Esnes et qui traversera plus de X siècles d’histoire en restant dans la même famille :

On retrouve ses descendants lors de la première croisade avec Godefroy de Bouillon et lors des croisades du XIIème au XIIIème siècle.

Pendant la guerre de 100 ans, le nom des Seigneurs d'Esnes court de champs de bataille en champs de bataille (Poitiers en 1356, Azincourt en 1415).

A la mort de Charles le Téméraire en 1477, les troupes de Louis XI s'emparèrent du château qui fut repris en 1478 par l'Empereur Maximilien d'Autriche.

Il fut à nouveau assiégé par le Roi de France Henri II en 1554.

En 1648, il fut occupé par le prince de Salm accompagné de troupes espagnoles.

Rattaché à la France par le traité de Nimègue signé par Louis XIV en 1678, le château fut remanié au XVIIème par la famille Beaufremez.

En 1711, il abrita la population du village pour se protéger des exactions menées dans la région par les armées coalisées.

Occupé par les Autrichiens en 1793, les bâtiments restèrent inoccupés jusqu'en 1808, date à partir de laquelle ils furent utilisés à comme bâtiments agricoles.

Le château fut ensuite transformé en prison par les allemands pendant la première Guerre mondiale, ou y périrent des prisonniers Russes qui furent enterrés dans les douves.

En 1990, il fut réhabilité par Madame Marie-Germaine Paternostre de la Mairieu qui mis du cœur à redonner vie aux vieilles pierres du Château en en faisant une demeure familiale. 

 

 Puis, en 2020, il fut repris par sa petite-fille et son époux, Mathilde et Maxence Pillet-Will qui souhaitent poursuivre et développer ce beau projet.

BAUFFREMEZ.jpg
bottom of page